LA FRICHE (résidences / recherche fondamentale)

Espace plateau – CBO

Dans nos espaces de travail du CBO / MAPS (Jette), nous mutualisons nos moyens pour que d’autres artistes invité.e.s profitent d’espaces-temps de recherche fondamentale.

L’Espace MAPS au CBO comprend des espaces-bureaux en co-working, une salle de répétition et un foyer. En 2022, nous accueillerons les deux autrices-créatrices : Pamela Ghislain et Nerina Cocchi

EN RESIDENCE septembre – décembre 2022

PAMELA GHISLAIN – « Simone »

Simone / Pamela Ghislain

Auteure, comédienne et metteuse en scène, Pamela Ghislain crée, en 2018, la compagnie Kaori pour produire son projet d’écriture au théâtre, La trilogie du cri. Cette trilogie regroupe trois cris, trois trajectoires de femmes. Anna, premier volet de la trilogie, est actuellement en tournée et aborde, notamment, la thématique du consentement.

Lune, second volet, est édité en septembre chez Lansman. La création du spectacle est prévue pour octobre 2023 au Rideau de Bruxelles.

En 2021, Pamela est lauréate de la Bourse Découverte de la fédération Wallonie-Bruxelles pour l’écriture de son premier roman, Entière, en cours d’écriture.

Simone clôturera la trilogie du cri de Pamela Ghislain. Un autre cri, vital, pour aborder différents tabous de la parentalité tels que la pression d’être parent, le non-désir d’enfant, l’impossibilité d’en avoir et le deuil périnatal. Avec toujours cette même volonté de la trilogie, de questionner, ouvrir une parole, amener plus de complexité dans nos rapports et déconstruire encore et toujours la société dans laquelle on évolue ensemble.

NERINA COCCHI – « On se trimballe tous quelque chose » (titre provisoire)

Nerina Cocchi / On se trimballe tous quelque chose (titre povisoire) / photo : Andrea Messana

Après des études en théâtre au trois bouts du monde – Eswatini, les Etats-Unis et Paris – Nerina Cocchi s’établit à Bruxelles en 2012. Artiste et traductrice, elle travaille en français, italien et anglais, et développe une pratique qui mêle la participation du public à une volonté de faire ressortir l’extraordinaire de l’ordinaire. Artiste en résidence au Centre Culturel de Jette en 2016-17 et 2020-21, elle se réjouit de ce temps de travail au CBO pour continuer à tisser son rapport avec ce territoire.

« On se trimballe tous quelque chose » (titre provisoire) – En juin 2019, Nerina part en Arctique pour un voyage de deux semaines avec 30 artistes à bord d’un bateau à voile. Face au « vide » de ce paysage, elle vit le deuil de la perte de sa grand-mère. En même temps, sur la banquise, c’est elle-même, l’adulte qu’elle est devenue au fil des voyages et des années, qu’elle découvre. Comment transforme-t-on une histoire intime en une forme qui touche à ce qu’est être femme aujourd’hui ? Quelles métaphores pour la mémoire, mais aussi pour l’oubli, pour apprendre à laisser aller ?

(Photo – Antarctique /Pingvinane : les biologistes étudient les micro- organismes qu’ils trouvent sous les roches. Les vivants, fragilisés par le milieu extrême, doivent leur survie aux procédés de « symbiose ».)